Réserve naturelle Stewart Hopps

La réserve naturelle Stewart Hopps est une zone humide qui se situe sur environ 2 km de Georgeville et sur 4 km de Fitch Bay. Il s'agit d'un projet réalisé par la Fondation Marécages Memphémagog, nommé en l'honneur de son fondateur, le leader écologiste Stewart Hopps, décédé en 2005.

Il y a deux entrées à la réserve. Celle qui porte le nom de M. Hopps est accessible de la route 247. L'autre entrée se situe sur le chemin de l'Est et porte le nom de la famille McGowan, originaire de Georgeville depuis près de 150 ans. Cette entrée mène à un étang de castors, située au centre de la réserve, connu sous le nom de Sanctuaire McGowan.

Les 85 acres de la réserve servent de bassin versant du ruisseau Taylor Brook, qui descend vers le lac Memphrémagog au niveau de la Baie Macpherson. Cette réserve est un lieu d'hivernage pour le cerf de Virginie et d'habitation pour pas moins de 117 espèces d'oiseaux et pour une douzaine d'espèce de reptiles et d'amphibiens. La réserve est aussi un site important pour la ponte de la salamandre sombre du nord.

La réserve naturelle est ouverte au public. En hiver, elle est accessible par des sentiers de ski de fond. Le sentier de randonnée estival, accessible de la route 247, sera officiellement inauguré au printemps 2011. Un deuxième sentier, dont l'entrée se trouve sur le chemin de l'Est, sera terminé à l'automne 2011. La fondation envisage également construire un pont d'observation donnant sur l'étang de castors.

Le Magogois Stewart Hopps nous a légué le souvenir d'un homme reconnu comme un pilier de l'environnement et un adepte du plein air. Durant toute sa vie, il s'est engagé à protéger la qualité de nos lacs et de nos cours d'eau. Il a travaillé en collaboration avec les écoles dans le but de sensibiliser les jeunes à la préservation de notre patrimoine naturel et à la nécessité de reboiser les berges. Il a planté et distribué plus de 50 000 plants.

Il a été à l'avant-garde d'un certain nombre d'importantes initiatives telles que la campagne de sensibilisation visant l'arrêt d'un site d'enfouissement de séchets nucléaires sur la frontière Québec-Vermont et les audiences publiques sur le projet d’ensablement des plages de Magog. Il s'est aussi battu pour la fermeture de la décharge Intersan dans le Canton de Magog et d'un projet d'enfouissement à Coventry, au Vermont.

En 1967, il a été l'un des premiers à apporter son soutien à Gordon et Peter Kohl et Herb Mitchell, de la Municipalité du Canton de Stanstead, les fondateurs du Memphémagog Conservation Inc. En 1991, il a fondé la Fondation Marécages Memphémagog afin de préserver nos terres humides toujours en vie. Aujourd'hui, la fondation a plus de 160 acres sous sa protection.

En 1999, Stewart Hopps a été nommé membre de l'Ordre du Canada en reconnaissance de ses réalisations.